Actualités

Solutions et enjeux d'une politique de valorisation du capital humain.

 

Le monde du travail a profondément évolué. La pression et les demandes de performance se sont immiscées dans le quotidien des travailleurs et des entreprises.  Elles se sont intensifiées avec la complexification du monde du travail, de sa technicité, de l’avènement des nouvelles technologies, de ses mutations, de ses crises et de la globalisation de l’économie.

 

Ces profondes mutations ont entrainés, en parallèle à l’évolution de l’environnement macro économique et politique (augmentation du chômage de masse et crises économiques) un désengagement (ainsi qu’un désenchantement) des salariés. Autrefois, il s’exprimait une conflictualité collective signe d’un climat social dégradé. La baisse ces dernières années de la conflictualité s’est traduite, dans une conjoncture sociale nouvelle, d’un profond désengagement des salariés, plus couteux pour les entreprises.

 

L’Institut de l’entreprise dont l’activité est la réflexion sur le monde de l’entreprise explique :

« La baisse de la conflictualité, au cours de ces dernières années, ne correspond pas nécessairement à une amélioration du climat social. En effet, les conflits collectifs ont cessé d’être le mode d’expression privilégié du mal-être ou du mécontentement des salariés. Les réactions collectives laissent place de plus en plus à des réactions individuelles de désengagement, moins visibles mais qui peuvent être au moins aussi couteuses pour l’entreprise ».

Le conflit collectif d’autrefois se traduit en partie désormais en conflictualité glacée et silencieuse par un désengagement individuel.

 

Les effets de ce désengagement sont multiples. Le rapport de cet institut précise une conséquence quant à l’efficacité individuelle et collective. Le désengagement entraine également un manque de proactivité, c'est-à-dire une capacité d’initiative face à des situations imprévues entravée. Il peut en résulter des conséquences quant à l’image de l’entreprise. En effet, celle-ci peut s’attirer la réputation d’une organisation bureaucratique dépourvue de réactivité et peu sensible aux exigences spécifiques des clients. Cette absence de proactivité peut également s’accompagner d’un accueil peu avenant à l’égard des clients.

Le désengagement a également pour effet un développement du turn over et une progression de l’absentéisme. Deux effets ayant un coût pour l’entreprise.

Ces différents effets, la progression de l’absentéisme, l’augmentation du turn over, une perte d’efficacité et une dégradation de l’image de l’entreprise entrainent des coûts, dont certains sont difficilement mesurables.

 

Plusieurs solutions peuvent être proposées au regard de ce phénomène de désengagement du salarié. Il est nécessaire de restaurer le sens du travail bien fait, de promouvoir la prise de responsabilité des salariés à tous les niveaux de l’organisation, de développer le sentiment d’appartenance et enfin de renforcer toutes les formes du dialogue social.

D’une manière globale, il est question d’une valorisation du capital humain, à partir d’un management humain et d’une promotion du travail et des valeurs liées au travail.

 

Les études disponibles (Does the stock market fully value intangibles? Employee satisfaction and equity prices, 4 novembre 2007 et Investing for Change, Profit from Responsible Investment, Oxford University Press, 2009) démontrent une corrélation entre la valorisation du capital humain et la rentabilité de l’entreprise. Ces politiques entrainent un engagement accru de leur personnel ayant pour conséquence une efficacité supérieure. Les entreprises soucieuses de la valorisation du capital humain obtiennent des résultats meilleurs que les autres, démontrant que le bien être des salariés peut être associé à la performance de l’entreprise en terme de rentabilité.

 

Piet Bordier Olivier

 

 

Sources :

 

« Does the stock market fully value intangibles ? Employee satisfaction and equity prices », 4 novembre 2007,

Investing for Change, Profit from Responsible Investment, Oxford University Press, 2009.

 

http://www.institut-entreprise.fr/reflexions/societal/blog/we-need-you-les-entreprises-face-au-desengagement

 

Nos dispositifs
Risques psychosociaux
Qualité de vie au travail

 

Activité de Conseil
 de coaching et
d'accompagnement

 

Nous contacter
Stress professionnel
Efficacité individuelle et collective